Libre expression

Bienvenue dans la rallonge de mon compte Twitter. Blogue anarchiste, personnel et iconoclaste (i.e. pas nécessairement anarchiquement correct).




Thèmes récurrents (tags)

[photos] Rassemblement de solidarité (2 de 2)


Quelques photos de l’autel improvisé à la mémoire de Guy Blouin, ce cycliste tué hier par la police dans Saint-Roch. Pour en savoir plus sur le rassemblement et la tragédie, vous pouvez lire les deux derniers textes sur le site de Subvercité (www.subvercite.org)

[Photos] Rassemblement de solidarité (1 de 2)

Quelques photos du rassemblement de solidarité avec Guy Blouin, ce cycliste tué hier par la police dans Saint-Roch. Pour en savoir plus sur le rassemblement et la tragédie, vous pouvez lire les deux derniers textes sur le site de Subvercité (www.subvercite.org).

Big-Bam pour la gratuité

Environ 150 personnes, dont une trentaine de musiciens et musiciennes de quatre fanfares militantes, ont pris la rue à Québec aujourd’hui pour revendiquer la gratuité du transport en commun. Voici quelques photos prises au vol avec mon téléphone.

La marche est le fruit d’une collaboration entre la fanfare Tint(A)nar et le Collectif Subvercité. Concrètement, les camarades de Tint(A)nar organisaient un “BAM”, un congrès de fanfares, et cherchaient une cause locale à soutenir. Subvercité, de son côté, voulait organiser une manifestation à la rentrée dans le cadre de la campagne RTCGratuit. Comme “1 + 1 = 2”, c’est ainsi qu’est né le projet de “Big-Bam pour la gratuité”.

Il faut le dire, c’est pas évident de mobiliser à la fin de l’été, pour une manif le dimanche d’un long congé. Le fait qu’une centaine de personnes se soit pointée en plus des fanfares et des membres de Subvercité en dit long sur la popularité de la cause.

Le Big-Bam n’était qu’un début. Subvercité voulait marquer le coup pour la rentrée après un été passé à lever des fonds pour imprimer du matériel professionnel. Attendez-vous à d’autres actions!

Pour en savoir plus sur la campagne : www.rtcgratuit.ca

nicolasphebus:

Les visages de la diversité

Depuis quelques semaines les murs de mon quartier évoluent au rythme d’une action artistique en marge du 10ème anniversaire de la Fête Arc-en-ciel. Au début c’était juste des portraits géants en noir et blanc. Des couples, des parents avec leurs enfants, des personnes seules. Puis sont venues des phrases témoignant de l’évolution des conditions de vie et des droits des personnes LGBT (depuis 10 ans et d’ici 10 ans). Pour faire changement, les créateurs ont voulu montrer du monde “heureux” (et intégré), des gens de la région qu’on peut croiser ici et là dans la communauté.

Je suis peut-être cul cul à l’os mais je trouve ça subversif. C’est probablement l’opération d’agitation-propagande la plus ambitieuse et innovante que j’ai vu réalisé par un groupe local. Ça change de la criss de pub envahissante en tout cas.

Des affiches géantes montrant “les visages de la diversité” ont fleuri sur les murs de mon quartier.

Les visages de la diversité

Depuis quelques semaines les murs de mon quartier évoluent au rythme d’une action artistique en marge du 10ème anniversaire de la Fête Arc-en-ciel. Au début c’était juste des portraits géants en noir et blanc. Des couples, des parents avec leurs enfants, des personnes seules. Puis sont venues des phrases témoignant de l’évolution des conditions de vie et des droits des personnes LGBT (depuis 10 ans et d’ici 10 ans). Pour faire changement, les créateurs ont voulu montrer du monde “heureux” (et intégré), des gens de la région qu’on peut croiser ici et là dans la communauté.

Je suis peut-être cul cul à l’os mais je trouve ça subversif. C’est probablement l’opération d’agitation-propagande la plus ambitieuse et innovante que j’ai vu réalisé par un groupe local. Ça change de la criss de pub envahissante en tout cas.

Lu sur le site de Subvercité.
Anticapitalisme et rapport de force

La gratuité du transport en commun est un objectif louable en soi, comme en fait foi tout le reste de notre argumentaire, mais quel en est l’intérêt stratégique, dans une perspective anticapitaliste?

Revendication à contre-courant
La gratuité du transport en commun est une revendication qui va à l’encontre de la logique dominante des politiques publiques (sauf peut-être, paradoxalement, en matière de… transport). La gratuité rompt avec la marchandisation, elle étend le domaine du service public au lieu de le restreindre. Revendiquer la gratuité permet aussi d’aborder des questions politiques et stratégiques plus larges.

Revendication intersectorielle
La gratuité du transport en commun est à la croisée des chemins, elle touche à la fois la question écologique, la question urbaine et la question sociale. C’est une revendication rouge-verte par excellence.

Revendication concrète
La gratuité des transport en commun est une revendication concrète qui touche directement des milliers de personnes. Ce n’est pas abstrait, la gratuité changerait de quoi concrètement pour les gens.

Une autorité « compétente » claire
Contrairement à d’autres thèmes radicaux (la guerre, la mondialisation), dans le cas de la gratuité du transport en commun il y a une autorité compétente claire capable d’agir sur le dossier : la municipalité (avec ou sans l’aide financière des paliers de gouvernements supérieurs). C’est un élément essentiel pour établir un rapport de force.

Revendication polarisante
Le transport est une question polarisante à Québec. C’est quasiment devenu un élément de démarcation gauche / droite. La radio poubelle, en tout cas, s’en sert comme ça. On est soit de gauche et écolo, adepte de la marche, du vélo et du bus ou de droite et libertarien, adepte de la voiture, du 4×4 et de la moto. Sauf que, contrairement à plein d’autres dossiers ou la droite populiste a le champ libre, dans ce cas il y a une certaine résistance comme en fait foi l’épisode de la pétition « je rêve de prendre le bus » pendant la campagne électorale.

À contre-courant, intersectorielle, concrète, polarisante, c’est un mix rare. Il y a là un énorme potentiel fédérateur pour lancer un mouvement social sur une base anticapitaliste de masse.



antifainternational:

Ghosts of the past: Spanish anti-fascists in 1936, transposed on 2014 Toledo and Madrid.

Wow

marxturbation:

Propaganda associated with SAC, their paper Arbetaren, their women’s organization and SUF, dating from the 1920’s to around the 1950’s

SAC is the Swedish syndicalist trade union, which has a history deeply rooted in the Swedish labor movement, and SUF is the anarcho-syndicalist youth federation of Sweden. Although there is no official connection between the organizations, they have a long history of cooperation.

SAC was founded in 1910 and has been active since. SUF was first founded in 1930, dissolved after World War II, but was revived again in 1993. Both has made a major impact, and are still part of major progressive movements in Sweden and abroad today.

[Moi j’aime les posters. Ceux là me fascinent, j’y comprend rien mais c’est tellement clair que c’est des trucs syndicalistes révolutionnaires! La parenté avec la CNT est frappante. ]

Traduction : Propagande associer à la SAC, son hebdomadaire Arbetaren, son organisation féminine et à la SUF des années 1920 aux années 1950.

La SAC est la centrale syndicaliste révolutionnaire suédoise, son histoire s’enracine profondément dans le mouvement ouvrier suédois, la SUF est la fédération jeunesse anarcho-syndicaliste de Suède. Bien qu’il n’y ait pas de connections officielle entre les deux organisations, elles on une longue histoire de collaboration.

La SAC a été fondée en 1920 et est active depuis. La SUF a été fondée en 1940, dissoute après la seconde guerre mondiale et relancée en 1993. Les deux ont eu un impact majeur et sont toujours un élément important des mouvements progressistes en Suède et dans le monde.

(via class-struggle-anarchism)

Un documentaire sur le Black Panthers Party et ses alliés révolutionnaires. Fait plutôt rare, le film s’attarde aussi à ce que sont devenus les membres des panthers et ce qui est arrivé après les années 1960.

Vu sur Facebook:

Il ne reste plus que six jours pour contribuer à la levée de fonds pour la campagne RTCgratuit. Avec votre aide, nous pouvons atteindre nos trois objectifs financiers! Aidez-nous en faisant un don, faites connaitre la campagne en partageant une dernière fois la page http://igg.me/at/rtcgratuit

Vu sur RTCGratuit.ca

BIG-BAM pour la gratuité du RTC à la rentrée !

C’est tout en fanfare que vous êtes invités à une manifestation le 31 août prochain pour la gratuité du RTC et la défense du transport collectif à Québec.

La rentrée automnale permet de constater que le laissez-passer général mensuel des utilisateurs et utilisatrices du RTC est de 81,25 $ et de 54,25 $ pour les étudiantes et étudiants, une hausse moyenne de 2,5% qui est plus forte que l’inflation.

Alors que les objectifs de la Ville de Québec sont de doubler la fréquentation du transport collectif, il est nécessaire de rappeler que toute tarification constitue un frein à l’utilisation du service public. C’est pourquoi il est nécessaire d’implanter la gratuité du RTC et d’accroître d’autant la desserte du réseau en vue d’une transition vers la fin du pétrole et de l’hégémonie automobile.

Tous et toutes savent que les autoroutes et le tout à l’auto ont leurs lobbys des plus influents dans la région de Québec, des lobbys qui font pencher la balance au moindre énervement. Il est plus que temps que les usagers et usagères du RTC et l’ensemble des résidents et résidentes de Québec revendiquent un transport collectif adéquat et gratuit.

Voici l’occasion de venir revendiquer la gratuité des transports en commun avec Subvercité et 4 fanfares militante!
Rendez-vous dimanche le 31 août, à 14h, devant la bibliothèque Gabrielle Roy

La gratuité est une mesure réaliste d’égalité et d’universalité qui s’applique à tous et toutes.


Des tarifs qui nous révoltent !

La gratuité c’est la liberté


Matériel de mobilisation (PDF)
Tract N&B | Tract couleur | Affiche N&B | Évènement Facebook