Libre expression

Bienvenue dans la rallonge de mon compte Twitter. Blogue anarchiste, personnel et iconoclaste (i.e. pas nécessairement anarchiquement correct).




Thèmes récurrents (tags)

Soutenons Irina Lipskaya, prisonnière anarchiste et antifasciste de Moscou

(avtonom.org) Le 27 juin 2013, la détention provisoire d’Irina Lipskaya a été prolongée jusqu’au 2 octobre. Comme elle a été arrêtée le 2 juillet 2012, Irina a maintenant passé plus d’un an en prison sans procès ! La détention provisoire d’Irina a été prolongée en raison de réclamations douteuses de ses “victimes” présumées à l’effet qu’elles ne se sont pas encore familiarisées avec les résultats de l’enquête.

Irina est accusé d’avoir participé à une attaque armée contre un concert nazi au  “Barrikada”, un club de Moscou, le jour où elle a été arrêtée. Elle est inculpée de trois infractions graves, y compris “hooliganisme, commis par un groupe et avec préméditation” et, comme l’une des personnes arrêtées avec elle avait 17 ans au moment des faits,  “avoir impliqué des mineurs dans un crime grave haineux”.

Irina a été arrêté quelques jours seulement après avoir obtenu son diplôme de la faculté de journalisme de l’Université d’Etat de Moscou. Elle a besoin de soins médicaux pour sa main, parce qu’elle a été poignardée par les nazis lors d’une bagarre le 1er mai 2011 mais ne reçoit pas les soins médicaux appropriés en détention provisoire.

Lors de l’enquête préliminaire du 27 juin, Irina était forte et a montré que le système n’est pas sur le point de l’écraser. Elle n’a pas besoin de soutien matériel. Toutefois, un support moral est nécessaire, une année complète de détention provisoire c’est difficile pour tout le monde et, en plus, elle a été trahie par certains de ses anciens camarades au cours de l’enquête.

Vous pouvez écrire à Irina à

Irina Antonovna Lipskaya, k. 308
SIZO-6 “Pechatniki”
ul. Shosseynaya 92
109383 Moscou Russie

Mais veuillez prendre note que les lettres en langue étrangère sont rarement acceptées dans les prisons russes, donc si vous n’avez pas la chance d’écrire russe (par exemple en utilisant des phrases simples traduite avec google), contentez-vous d’envoyer des photos et des cartes postales.

Source : http://avtonom.org/en/news/support-irina-lipskaya-imprisoned-anarchist-and-anti-fascist-moscow

Traduction (de l’anglais) Phébus pour Libre Expression

Soutenons Irina Lipskaya, prisonnière anarchiste et antifasciste de Moscou

(avtonom.org) Le 27 juin 2013, la détention provisoire d’Irina Lipskaya a été prolongée jusqu’au 2 octobre. Comme elle a été arrêtée le 2 juillet 2012, Irina a maintenant passé plus d’un an en prison sans procès ! La détention provisoire d’Irina a été prolongée en raison de réclamations douteuses de ses “victimes” présumées à l’effet qu’elles ne se sont pas encore familiarisées avec les résultats de l’enquête.

Irina est accusé d’avoir participé à une attaque armée contre un concert nazi au “Barrikada”, un club de Moscou, le jour où elle a été arrêtée. Elle est inculpée de trois infractions graves, y compris “hooliganisme, commis par un groupe et avec préméditation” et, comme l’une des personnes arrêtées avec elle avait 17 ans au moment des faits, “avoir impliqué des mineurs dans un crime grave haineux”.

Irina a été arrêté quelques jours seulement après avoir obtenu son diplôme de la faculté de journalisme de l’Université d’Etat de Moscou. Elle a besoin de soins médicaux pour sa main, parce qu’elle a été poignardée par les nazis lors d’une bagarre le 1er mai 2011 mais ne reçoit pas les soins médicaux appropriés en détention provisoire.

Lors de l’enquête préliminaire du 27 juin, Irina était forte et a montré que le système n’est pas sur le point de l’écraser. Elle n’a pas besoin de soutien matériel. Toutefois, un support moral est nécessaire, une année complète de détention provisoire c’est difficile pour tout le monde et, en plus, elle a été trahie par certains de ses anciens camarades au cours de l’enquête.

Vous pouvez écrire à Irina à

Irina Antonovna Lipskaya, k. 308
SIZO-6 “Pechatniki”
ul. Shosseynaya 92
109383 Moscou Russie

Mais veuillez prendre note que les lettres en langue étrangère sont rarement acceptées dans les prisons russes, donc si vous n’avez pas la chance d’écrire russe (par exemple en utilisant des phrases simples traduite avec google), contentez-vous d’envoyer des photos et des cartes postales.

Source : http://avtonom.org/en/news/support-irina-lipskaya-imprisoned-anarchist-and-anti-fascist-moscow

Traduction (de l’anglais) Phébus pour Libre Expression

  1. childofcurtis a reblogué ce billet depuis skannibal
  2. 161gunspourlaliberte a reblogué ce billet depuis skannibal
  3. skannibal a reblogué ce billet depuis nicolasphebus
  4. melangeinstable a reblogué ce billet depuis nicolasphebus
  5. veromato a reblogué ce billet depuis nicolasphebus et a ajouté :
    #PussyRiot
  6. nicolasphebus a publié ce billet